Plateforme psychologique pour les soignants.

Madame,Monsieur,

Nous tenons à vous informer de l’existence d’une plateforme qui vise à mettre en lien le personnel soignant avec des psychologues bénévoles de leur région.En s’inscrivant sur la plateforme, en moins de 5 minutes, tout membre du personnel soignant dans une situation émotionnellement difficile peut prendre rendez-vous avec un psychologue de sa région qui est disponible rapidement pour être écouté (par téléphone ou visioconférence).La plateforme s’adresse aux soignants au sens large : le personnel médical et soignant qui fait face directement au coronarvirus, mais aussi à tous les soignants qui continuent à prendre soin des personnes plus fragilisées (ex. maison de repos, centre d’accueil pour enfants placés, pour personnes sans abri) durant cette période.Plus de 10.000 créneaux horaires, dispensés par plus de 1400 psychologues bénévoles de toute la francophonie (Belgique, France, Luxembourg) sont déjà disponibles et peuvent être réservés directement sur www.psyformed.comPouvez-vous nous aider à diffuser cette information auprès de votre personnel soignant ?En cliquant sur le lien ci-dessous, vous pourrez télécharger un .pdf explicatif de notre offre ainsi que des flyers/affiches à imprimer. Vous pouvez également ajouter le logo de votre institution sur le flyer intitulé « pour ajout logo votre institution » pour indiquer que vous relayez officiellement l’initiative.
Pour télécharger les documents https://cutt.ly/VtQOSkD
Merci à vous !
L’équipe de www.PsyForMed.comDominique Weil

Dominique Weil

Psychologue Clinicienne-Psychothérapeute-Life coach
Commission n°592207714
Numéro d’entreprise 0812/776/955
Allée Willy Chaufoureau 9
1400 Nivelles
dominique.weilpsy@gmail.com
www.psynivelles.be

Portable (+32) 0477/ 35.38.13
Fixe (+32) 067/ 34.26.10

Nouveau Président d’Honneur et nouvelle membre d’Honneur du GERSED Belgique: le professeur de psychiatrie Stephen W. PORGES et le docteur de gastro-entérologie pédiatrique Katja KOVACIC, USA

Le GERSED Belgique est très honoré que le professeur Stephen W. Porges ait accepté de nous rejoindre et devenir notre nouveau Président d’Honneur. Le professeur Porges est un très éminent psychiatre américain, il est le « père » de la Théorie Polyvagale (ou The Porges’ Theory). Il a décrit ce qui est devenu depuis les années 1990, une nouvelle conception du système nerveux parasympathique qui n’est pas unique mais double (une branche dorsale et une ventrale), expliquant le lien qui existe entre notre corps et notre esprit (Brain-Body). C’est un privilège de le compter au bureau élargi du GERSED Belgique:

 » Dear Stephane,

I am honored and pleased to accept your generous offer to become an honorary president of GERSED Belgium.

Wishing you and your family and friends the best during these challenging times.

Stay healthy and safe.

Best wishes,

Steve

Stephen W. Porges, PhD

Distinguished University Scientist

Founding Director, Traumatic Stress Research Consortium

Kinsey Institute

Indiana University Bloomington

Professor of Psychiatry

University of North Carolina at Chapel Hill »

Nous sommes également très honorés pour le docteur Katja Kovacic, éminente gastroentérologue pédiatrique à l’Hôpital des Enfants du Wisconsin et assistante professeur au Medical College of Wisconsin, USA. Elle est très intéressée par les liens qui unissent le SED, la Dysautonomie, les troubles fonctionnels digestifs et les désordres psychologiques que l’on y rencontrent. La Théorie Polyvagale est pour elle une source d’inspiration et travaille de concert avec le professeur Stephen W. Porges.

« 

Dear Stephane, I am likewise honored to join your GERSED group and looking forward to collaborating with you.
Take careKatja

Katja Kovacic

Assistant Professor of Pediatric Gastroenterology 

Director of Motility and Cyclic Vomiting Syndrome Programs

Children’s Hospital of Wisconsin

Medical College of Wisconsin » 

Covid 2019

Chers patients sed, chers collègues, nous sommes de tout cœur avec chacun d’entre vous dans cette dure épreuve que nous fait endurer le SARS Cov-2.

De grâce, restez chez vous, sauf en cas d’extrême nécessité, lavez-vous les mains très régulièrement avec du savon simple et durant au moins 20 secondes (le temps de chanter 2 fois « joyeux anniversaire »), garder votre distanciation sociale d’au moins 1 mètre 50 cm entre chacun, dans les rues, les magasins et grandes surfaces. En rentrant laissez vos chaussures à l’extérieur du domicile ou à l’entrée de celui-ci. Lavez vos vêtements si nécessaire dès que vous rentrez. Faites de l’exercice, même à la maison, fenêtre ouverte: la fonte musculaire peut être rapide, pour tous, sans activité.

Comme supplementation de base, je vous suggère de prendre de la vitamine C, de 1 à 2 grammes par jour, comme antioxydant puissant et protecteur de nos cellules y compris les cellules broncho-pulmonaires, stabilisateur des mastocytes, anti-infectieux naturel, il augmente la production de collagène.

La N-acetyl-cysteine (Lysomucil, Lysox) peut être rajoutée à raison de 600mg/jour, comme antioxydant et comme fluidifiant des glaires (en rompant les ponts disulfures présents dans les sécrétions), évitant les surinfections bactérienne au Covid-19.

Des probiotiques sont à mon avis indispensables (le microbiote est capital à notre système immunitaire; 70% de nos lymphocytes mûrs se situent dans le tube digestif): par exemple du probiotical ou probactiol ou floracare, etc. : 1/jour.

Continuez vos traitements actuels. Y compris et surtout pour le sama lié au sed (le samed). Pour les sujets sous fluidifiants comme l’aspirine à faibles doses, conservez le sauf en cas de saignements et avec l’accord de votre médecin.

Continuez votre oxygénothérapie si vous en bénéficier. Ne l’arrêtez pas! Changer l’eau tous les jours, changer de canules tous les 3 jours. Une lunette = 1 personne de la famille !! Pas de partage de lunettes pour l’O2 et encore plus en ce moment. Le Covid-19 donne des chutes importantes de la saturation du sang en oxygène, l’oxygénothérapie ne peut être que bénéfique si vous êtes porteurs du Covid-19.

Voilà quelques conseils simples qui j’espère vous seront utiles.

Prenez soin de vous et de vos proches, aidez vos voisins dans le besoin ou malades.

Dr Stéphane Daens et le gersed belgique

Le professeur Claude Hamonet, président d’honneur du gersed Belgique nous parle du covid-19

Coronarovirus

Conseils pratiques aux personnes avec un Ehlers-Danlos (maladie héréditaire du tissu conjonctif ou collagène)

Les personnes concernées

Ces recommandations concernent des patients qui, malgré leur nombre, sont rarement diagnostiqués ou après une errance médicale pénible et dangereusede 20 ans en moyenne Le diagnostic est pourtant possible sans examen complémentaire sur le regroupement des critères cliniques faciles à mettre en évidence, validés par les publications internationales: douleurs diffuses, fatigueimportante, difficultés de contrôle des mouvements(maladresses, mouvements involontaires, pseudo paralysies), instabilités articulaires (pseudo entorses, luxations, blocages articulaires, craquements articulaires), minceur et fragilité de la peau (étirabilité excessive, veinules apparentes, vergetures, cicatrisation difficile, moindre protection contre l’électricités statique), hyperlaxité articulairediffuse, hémorragies diffuses, hyperacousie (être gêné par les bruits, sensation de brouhaha en présence de plusieurs interlocuteurs, «oreille musicale», perception des sons faibles et ultrasons, mieux que les chiens), reflux gastro-œsophagiens.

CINQ de ces signes suffisent au diagnostic. L’hyperlaxité (plutôt que l’hypermobilité) qui est fréquente n’est pas nécessaire au diagnosticcontrairement à une affirmation très répandue, elle peut même être remplacée par des rétractions(raccourcissements) de muscles et de leurs tendons (genoux, chevilles, plus rarement, du coude, desdoigts). Les douleurs très présentes rendent son évaluation aléatoire. 

Au total, si on se réfère aux plaintes de la personneconcernée : « elle a mal partout », « elle se cogne partout », « elle craque de partout » et « elle saigne de partout »

La mise en évidence de signes similaires dans la famille apporte la preuve du caractère héréditaire avec une transmission à tous les enfants d’unepersonne (homme ou femme) qui est atteinte. Preuve qu’il est très difficile de fournir par un test génétique biologique dans l’état actuel des connaissances biomédicales.

Les personnes avec un Ehlers-Danlos: une population fragile

Les patients Ehlers-Danlos ont plus sensibilité particulière aux infections (ORL, bronchiques, vésicales, cutanées…)

La « flexibilité »(hyperlaxité) excessive de leurs côtes expose à des limitations douloureuses du jeu musculaire par étirement (diaphragme surtout) responsable d’un essoufflement très fréquent à l’effort (montée d’escalier), 

Les fausses routes sont fréquentes par simple écoulement de la salive ou lors de l’alimentation, avec inondations bronchiques à l’origine de toux et de gêne respiratoire,

L’hyper réactivité du tissu bronchique avec hypersécrétions, affaissements de bronches trop souples (ou, à l’inverse dilatation), explique la possibilité d’encombrements et de stases avec surinfections. L’atteinte directe des bronches ou des poumons par le virus ne peut avoir que des conséquences néfastes.

Ce que l’on sait du corona virus doit faire considérer que les patients avec une maladie d’Ehlers-Danlossont particulièrement fragiles face à cette nouvelle maladie virale. Ils doivent donc être surveillés avec une particulière attention et bénéficier en prioritédes dispositifs thérapeutiques spécialement élaborés pour la maladie virale (oxygénothérapie en particulier).

Une complication de l’infection virale est à craindre : l‘aggravation du tableau d’Ehlers-Danlos, tel que cela a déjà été observée dans des circonstances similaires après une autre infection, la boréliose(Lyme). 

L’éloignement du milieu de travail apparaît particulièrement justifié en cas d’Ehlers-Danlos pour protéger ces patients.

Conseils pratiques

Les résultats de la prise de température peuvent être faussés dans les deux sens du fait de sa dérégulation dans la maladie d’Ehlers-Danlos par dysautonomie.

Des manifestations ORL ou respiratoire peuvent être le fait d’Ehlers-Danlos et ne doivent pas être confondues avec le coronavirus.

Ces personnes doivent être particulièrement vigilantes pour éviter la contamination (confinement), porter un masque en cas de sortie obligatoire, se laver très fréquemment les mainsavec une solution hydro alcoolique ou du savon.

Boire régulièrement

Désinfecter les voies aériennes supérieures par pulvérisations, aérosols ou gargarismes de produits aseptisants est souhaitable plusieurs fois dans la journée surtout en cas d’inflammation.

Appliquer l’ensemble des traitements efficaces dans cette maladie en particulier les vêtements et l’oxygénothérapie (faire des séances de 30 minutes dans la mesure du possible)

Une activité physique minimum d’une heure par jour doit être maintenue pour la maintien de la proprioception malgré le confinement avec des exercices d’auto rééducation, de la marche (cette indication est une application dérogatoire de déplacement en période de confinement).

Professeur Claude Hamonet, ex expert international à l’Organisation Mondiale de La santé, ex professeur émérite à l’Université Paris-Est-Créteil, Médecin consultant Ehlers-Danlos au Centres de soins ELLAsanté à Paris et I.S.M. à Boulogne-Billancourt, Auteur de: «Ehlers-Danlos, la maladie ignorée par la médecine» L’Harmattan Paris 2018/2019.

Le dr Semmelweis

Chers amis, en ces temps difficiles il faut remettre à l’honneur un brillant médecin qui fait écho à nos vies actuelles face au covid-19 : Ignace Philippe Semmelweis (en hongrois, Semmelweis Ignác Fülöp), né le 1er juillet 1818 à Ofen (nom allemand de Buda, qui fait aujourd’hui partie de Budapest), mort à Döbling, près de Vienne le 13 août 1865, est un médecin obstétricien hongrois qui œuvra pour l’hygiène. Il démontra l’utilité du lavage des mains après la dissection d’un cadavre, avant d’effectuer un accouchement. Il démontra également que le lavage des mains diminuait le nombre des décès causés par la fièvre puerpérale des femmes après l’accouchement. Jusqu’alors les médecins accoucheurs essayaient en vain de comprendre d’où venaient les fièvres puerpérales en faisant de nombreuses autopsies. Ce fut un coup terrible pour ceux qui furent finalement convaincus par les idées de Semmelweis : il s’avérait qu’eux-mêmes transmettaient involontairement la maladie.

Coronavirus

Important.: Tous ensemble contre le covid-19 !


N’oubliez pas que même si les patients sed ne l’attraperont pas plus vite que les autres, ils sont plus à risque de développer des complications rapides du coronavirus, en cause: la Faiblesse du diaphragme, la proprioception bronchique altérée, le sama respiratoire dont l’asthme, la stagnation des glaires bronchiques qui se surinfectent.

Soyez prudents et respectez les consignes des autorités sanitaires.


Courage à tous.
Dr Daens et le gersed Belgique 🇧🇪